Depuis l’amélioration de l’accès aux casques de réalité virtuelle courant 2016, la VR se popularise peu à peu. Cette technologie s’impose comme l’avenir des jeux vidéo ! Les jeux grand public sont encore rare et peu aboutis. 2019 marque le début d’une nouvelle ère vidéoludique avec la prolifération de compétition de V-Sport : l’association de réalité virtuelle et de E-Sport. Découvrez cette nouvelle pratique à travers cet article …

Qu’est-ce que le V-Sport ?

L’intégration de la réalité virtuelle propose une nouvelle dimension aux joueurs d’E-sport. Que ce soit pour des professionnels du secteur ou pour des gamers néophytes en quête de sensations fortes, incarner son avatar à la première personne et se déplacer en même temps que lui représente l’expérience de jeu ultime.

Excepté les courtes expériences ludiques qui fleurissent dans les salles d’arcade VR, certains jeux, comme After-H, sortent du lot. Ce jeu propose un FPS proche du concept de scénario de jeu de Counter Strike. Vous incarnez votre avatar à la première personne, une réplique d’arme à la main, un casque audio sur les oreilles et un casque de VR sur les yeux. Une immersion totale dans le jeu ! Découvrez un aperçu dans le trailer qui suit…

 

L’espace nécessaire pour jouer confortablement est de 3m2 par joueur. L’investissement se révèle assez couteux, très peu de ménages en sont équipé à ce jour.
Le V-sport a toutes les qualités pour connaître la même succès story que celui des jeux vidéo : en commençant par les salles d’arcades pour finir dans tout les salons !

Le E-Sport VR : comment ça se joue ?

Il existe deux moyen de pratiquer le E-Sport VR : de manière statique ou en se déplaçant dans un espace réel.

Lorsqu’on joue de manière statique, la VR propose deux moyens de déplacement : la navigation par contrôleur ou par téléportation. Certains jeux proposent également de se déplacer en penchant son corps dans la direction que l’on souhaite emprunter. Cela permet de jouer sur des emplacements compris entre 3m² et 4m².
Des salles d’arcades accueillent ces technologies dans la plupart des grandes villes. À Angers par exemple, la salle Futuroid propose une demi douzaine de jeux différents, accessibles pour des équipes de joueurs expérimentés ou amateurs.

Lorsqu’on joue en se déplaçant dans un espace réel, il est nécessaire d’être équipé d’un Backpack VR. C’est un sac à dos qui comprend un PC portable, des batteries et un casque connecté. MSI ou encore HP proposent cette technologie.

Backpack VR

Vous pourrez donc vous déplacer dans l’univers du jeu, sans limite de terrain. Pour éviter les mauvaises surprises, comme heurter un mur, le système est doté d’un dispositif de balayage de l’environnement. Il vous avertira lorsque vous vous approchez dangereusement d’un mur. Un hangar de 1000m² au minimum est nécessaire pour offrir une expérience de jeu optimale.

Quels sont les avantages et inconvénients du E-Sport VR?

Les inconvénients du V-Sport :

Le prix du matériel :

Un kit complet pour pratiquer le E-Sport VR à domicile vous coutera entre 500€ et 1800€. Le prix varie en fonction du degré de technologie du matériel. Certains kits basiques, comme l’Oculus Rift S, sont simplement composés d’un casque de VR Haute définition et de deux controllers manuels. Vous trouverez ce kit à la vente autour de 500€.

casque de réalité virtuelle htc vive pro eyeD’autres kits plus aboutis, comme l’HTC Kit Vive Pro Eye, proposent un résolution d’image Ultra HD, un casque audio High-Res et surtout un suivi oculaire. Avec ce casque VR, vous obtenez un rendu final le plus réaliste et fluide possible de vos jeux ou vidéos 360 ! Ce dispositif est disponible à la vente autour de 1600€. Les prix annoncés sont uniquement à titre indicatif, pour un kit casque VR seul et indépendamment de la console et du jeu. Si vous souhaitez utiliser un tel matériel pour une courte période ou juste pour un test, il est possible de louer le matériel VR.

Le E-Sport VR nécessite une bonne forme physique

L’équipement pour la pratique du V-Sport dans un espace réel pèse une vingtaine de kilo. Le système backpack vr est réparti équitablement sur le corps, mais cela restera toujours plus éprouvant que le maniement d’une manette.

Le « Motion Sickness »

Enfin, boss final de la réalité virtuelle : le « Motion sickness » ! Une sorte de mal de mer provoqué par l’utilisation de cette technologie. Il est conseillé pour les premiers utilisateurs qui veulent tester la réalité virtuelle d’utiliser des applications simples. Des jeux sont proposés gratuitement dans l’Oculus ou le Steam Store pour vivre une première expérience agréable avant de s’attaquer à des jeux de grande envergure.

Les avantages du V-Sport :

Une immersion totale

Qui n’a jamais rêvé d’être réellement à la place de son personnage préféré pour vivre son aventure à sa place ? Avec la technologie de la réalité virtuelle, c’est aujourd’hui possible. Il n’y a plus de limite de déplacement imposé par les développeurs de jeu, ou encore plus de contrainte de champ de vision trop restreint, qui a frustré plus d’un joueur, lorsque son adversaire arrive par derrière. Le V-sport propose une expérience 360° avec un son stéréo spatialement localisé.

Une réelle activité physique

Là ou l’E-sport demande une concentration extrême pour suivre et anticiper le déroulement du jeu, le V-sport demande une bonne condition physique et de bon réflexe. On vit une expérience plus proche du laser game que de la partie de console de salon. Sortez vos jogging et travaillez le cardio pour améliorer vos performances !

Résident ou de passage dans la région d’Angers ? Testez en avant-première à l’Angers Geek Festival le premier tournoi de V-sport du Maine et Loire, le 4 & 5 Avril 2020. Je serais présent pour vous accueillir et échanger !